Actuellement les frais de port sont offerts sans minimum d'achat

La pointe du Cap-Ferret, entre Terre et Mer…

Tout au bout de la pointe du Cap-Ferret, l’entrée du Bassin d’Arcachon, ses bancs de sable, et juste en face, la dune du Pilat : un spectacle unique dessiné au fil des siècles par les vents et les marées. Découverte.

Quel âge ?

A l’échelle géologique, la presqu’ile du Cap Ferret est très jeune, une vraie jeune fille : 3000 ans. Son allongement vers le Sud, qui a donné naissance au Cap Ferret et sa pointe, n’a quant à elle que 2000 ans.

Un bout d’histoire humaine

Les 1ère cabanes apparaissent dans les années 1850 et forment le quartier des pécheurs, que l’on retrouve aujourd’hui au pied du phare. Napoléon III pousse au développement de l’ostréiculture à partir de 1860. Le tourisme débute, les villages de la Presqu’ile naissent et se développent. Emplacement exceptionnel - et très prisé - tout à la pointe du Cap Ferret, le secteur des « 44 hectares » offre une vue extraordinaire sur l’entrée du Bassin d’Arcachon et la Dune du Pilat. « 44 hectares » vendus aux enchères par l’Etat en 1908 au prix de 0,70 Franc le mètre carré … Le 20ème siècle connaitra une explosion de l’affluence touristique, en particulier à partir des années 60. Nombreuses célébrités viennent chercher ici nature, calme, sérénité et aussi un certain art de vivre.

Erosion : le Cap-Ferret avance ou recule ?

La Pointe, à l’extrémité Sud, est soumise à rude épreuve car elle marque l’entrée du bassin d’Arcachon. Un bassin qui se vide et se remplit à chaque marée de 400 à 500 millions de mètres cube d’eau ! On imagine le courant venant frotter la pointe … Mais pour autant, l’érosion est cyclique : du milieu du 18ème jusqu’en 1825, le Cap Ferret s’allonge de 5 km ! Puis, jusqu’aux années 1900, s’il ne s’allonge plus vers le Sud, il s’élargit de 700 mètres ! A nouveau la pointe s’allonge vers le Sud jusqu’en 1964, gagnant 70 mètres sur l’océan. Depuis, la pointe ne cesse de reculer sous l’effet de l’érosion.

Au final, un site préservé et unique.

Malgré de multiples tentatives de « bétonnage » par des promoteurs peu soucieux de l’environnement, les Ferret-Capiens et leurs élus n’auront jamais cédé. Si le nombre de villas a suivi l’attrait touristique, le Cap Ferret reste un site formidablement préservé : les cabanes de pêcheurs sont toujours là, et on élève les huitres sur les mêmes principes depuis Napoléon III. La biodiversité est ici exceptionnelle, tant côté Terre que côté Mer.

Retrouvez l'univers des
Laboratoires du Cap-Ferret
logo vague Laboratoires du Cap-Ferret

La presse parle de nous

Panier
0
Aucun produit dans le panier.